You are currently viewing Charmeur de flammes
Crédit image : nutty-sheep.com

Charmeur de flammes

L’histoire du charmeur de flammes débute à l’été 2017, alors que je commence tout juste à écrire des nouvelles. Un appel à texte au thème « Musique et musiciens » sort sur le site épopées fictives, réveillant la mélomane qui sommeille en moi. L’image d’un joueur de flûte auquel les flammes obéissent s’impose à mon esprit, j’écris le texte dans la foulée et j’envoie.

Le verdict tombe en octobre : nouvelle recalée. Sur le moment, je me sens vexée et incomprise (comme à chaque refus). Je rumine un jour ou deux, puis d’autres projets viennent me changer les idées. De son côté, le texte part sommeiller dans un recoin de mon ordinateur.

Quelques années passent, je ressors tout ça début 2020 en profitant d’une pause entre deux romans. Le verdict de la relecture est rude : l’idée de base me séduit toujours, mais la fin est franchement moins bonne que dans mes souvenirs. Je râle pour la forme, mais cette désagréable constatation a un côté positif : elle me rappelle que j’ai bien progressé en trois ans. Je décide de redonner une chance à cette nouvelle et je reprends tout, en réécrivant la deuxième moitié. Avec l’aide de bêta-lecteurs, j’arrive en quelques semaines à une version dont je suis satisfaite. Reste à trouver quoi faire de ce texte corrigé…

Un appel à textes des éditions Nutty Sheep tombe à pic quelques mois plus tard, le thème « Éléments » semble construit sur-mesure pour mon texte empli de flammes. Je l’envoie donc en décembre, et cette fois-ci il est retenu ! Après les enthousiastes sautillements d’usage, les corrections éditoriales arrivent. Première vague, deuxième vague, puis bon à tirer… Et ça y est, l’anthologie est prête et vient de sortir ! Vous pouvez d’ores et déjà la commander sur le site des éditions Nutty Sheep (et sûrement à d’autres endroits, mais je n’ai pas encore tout fouillé).

Au sommaire, vous trouverez huit nouvelles :

  • Charmeur de flammes, mon humble prose
  • La brûlure de l’eau, de L.S. Bragia
  • Douée, de Mafalda Vidal
  • Rêveries du baigneur solitaire, de Sébastien Verdier
  • Retors-Boyaux, de Damien Thiébaut
  • Little Big Rock, de Thierry Fauquembergue
  • Sauver Egloskerry, de Yvan Barbedette
  • Telle est la voie des gobelins, de Lancelot Sablon

Vous trouverez davantage de détails sur ces textes dans le chouette trailer vidéo de l’éditrice :

Alors, laisserez-vous les éléments vous envoûter ?

Laisser un commentaire