You are currently viewing Souviens-toi
Crédit image : clubgalaxies.yolasite.com

Souviens-toi

L’histoire de la nouvelle « Souviens-toi » remonte à l’été 2018. Enhardie par ma toute première acceptation de texte (La chance n’existe pas, publiée la même année dans la revue Etherval), j’écume le site Épopées fictives en quête d’un appel à texte inspirant. Le thème « Héritage » me parle et je me lance dans l’écriture d’une nouvelle d’anticipation, l’histoire d’une jeune femme qui porte le poids d’une lourde histoire familiale et s’en dépêtre tant bien que mal.

Comme on ne se change pas, je me retrouve très vite à ajouter des capacités génétiques qui s’apparentent à de la magie (construire un système de magie et ses limitations, c’est toujours chouette, alors pourquoi s’en priver ?).

Le premier jet coule tout seul. La bêta-lecture prend par contre du temps, mes premiers lecteurs ayant l’outrecuidance de trouver mon contexte brouillon (tous ces gens qui ne savent pas lire les explications telles qu’elles sont dans ma tête, franchement…). Plusieurs clarifications plus tard, je parviens à une version satisfaisante et j’envoie.

Sauf que les acceptations de nouvelles, ça ne fonctionne pas à tous les coups. Cette fois-ci, mon texte ne convainc pas le comité de lecture, dont le refus s’avère quand même encourageant et argumenté. Armée de ces nouveaux commentaires, je retravaille le texte, essuie un nouveau refus, retravaille encore… (ça m’arrive d’être un tantinet obstinée, mais sentir le texte progresser au fil des reprises en vaut la peine).

En mars 2021, une amie me parle du prix Alain le Bussy. Le jury recherche des textes de science-fiction, sans thème particulier… je tente ma chance à quelques jours de la date limite.

Fin avril, c’est la fête : j’apprends faire partie des 22 finalistes, sur 321 textes envoyés ! Le verdict tombe ensuite mi-mai. Pas de prix pour moi, mais le texte reçoit quand même une mention du jury, synonyme de publication dans l’édition électronique de la revue Galaxies.

La nouvelle vient donc de paraître le 20 septembre, dans le numéro 73 (au dossier thématique centré sur l’auteur polonais Stanislas Lem). Attention toutefois : elle figure dans la version électronique, mais pas dans la version papier !

Les trois nouvelles de ce supplément numérique sont également téléchargeables gratuitement sur le site du club Galaxies pendant plusieurs mois (à l’heure où j’écris cet article, le supplément du numéro 73 n’est pas encore disponible, mais ça ne devrait plus tarder). Vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Laisser un commentaire