You are currently viewing De la magie, mais laquelle ?
Crédit image : Lilawind, pixabay.com

De la magie, mais laquelle ?

Les systèmes de magie m’ont toujours fascinée, aussi bien en tant que lectrice qu’en tant qu’autrice. Il en existe de différents types, plus ou moins complexes, plus ou moins explicites. Certains servent de décor tandis que d’autres sont imbriqués dans l’intrigue, l’auteur Brandon Sanderson décrit très bien ces disparités avec ses lois de la magie (ce lien renvoie à l’article original en anglais, mais plusieurs blogs francophones en parlent aussi).

Personnellement, j’aime écrire des magies complexes, dont je décortique le fonctionnement et qui s’entremêlent à l’intrigue. Je me crée un nouvel outil et je joue ensuite à construire tout ce que je peux avec…

Concrètement, cela revient à me poser un certain nombre de questions. Petit aperçu de ce que ça donne :

Quel est le prix de ma magie, de quoi a-t-elle besoin pour fonctionner ?

Une magie a besoin de limitations pour éviter de devenir surpuissante, on peut par exemple complexifier ses conditions d’utilisation ou imposer un prix à payer pour s’en servir. Ces limitations peuvent revêtir des formes très diverses :

  • des conditions en lien avec le temps : de longs préparatifs (auxquels on donnera la forme qu’on voudra), des conséquences pour le mage pendant toute la durée du sort, un temps nécessaire de récupération avant de recommencer…
  • l’utilisation d’un combustible : il peut s’agir de matériel consommable (plus ou moins rare ou coûteux) ou de sources d’énergie renouvelables (internes au mage ou situées dans son environnement).
  • l’utilisation d’un outil dédié : le plus classique est la baguette magique, mais on peut en imaginer beaucoup d’autres.
  • des conséquences physique ou psychiques : fatigue, douleurs, addiction, troubles des perceptions ou toute autre misère que vous auriez envie de faire subir à vos protagonistes.

Et bien entendu, on peut combiner ces différentes possibilités pour créer quelque chose de vraiment unique…

Que ma magie permet-elle de faire, que ne permet-elle pas de faire ?

Vaste question, puisque tout est possible… J’aime bien chercher des capacités magiques en lien avec les limitations que j’ai choisi d’imposer (par exemple permettre de soigner d’autres personnes si le mage subit des conséquences physiques), mais ce n’est en aucun cas une obligation.

Quand j’ai du mal à me lancer, je me fais une liste de tout ce que mes magies ont un jour permis de faire (invoquer des dragons, manipuler le feu, manipuler le temps, communiquer avec des animaux, faire de la télépathie, de la télékinésie,…) et je décide item par item si c’est trop puissant ou non pour cette histoire-là, en essayant de garder une certaine cohérence.

C’est aussi à ce moment des planifications que je réfléchis à la façon dont le mage ressentira l’utilisation de ses pouvoirs (si c’est agréable, désagréable et la forme que ça prend).

Qui sont les mages, comment sont-ils entrés en possession de leurs pouvoirs ?

Je fonctionne beaucoup avec des magies (plus ou moins) héréditaires, mais ça me laisse encore beaucoup de possibilités. La magie peut être une capacité rare, tout comme elle peut être courante, voire universelle. Elle peut se développer dès la naissance, à l’adolescence, ou plus tard dans la vie – éventuellement suite à un déclencheur particulier.

Une fois que j’ai fixé ces paramètres, je m’intéresse à la maîtrise des pouvoirs. Ce peut être enseigné dans des écoles, par des précepteurs privés, dans des livres, via un apprentissage auprès d’un autre mage…

Enfin, je m’intéresse à la façon dont la magie est perçue dans la société : les mages sont-ils bien vus, mal vus ? Recourir à leurs pouvoirs est-il une action banale, un geste désespéré, ou au contraire un luxe ?

Et ensuite ?

À ce stade, j’en sais en général suffisamment pour passer à la suite de mes planifications, puis au premier jet. À moins que je décide de rajouter un deuxième type de magie dans l’univers, auquel cas je reprends tout depuis le début.

Et vous, quelles sont vos stratégies pour construire vos systèmes magiques ?

Laisser un commentaire